NOUVELLES
23/10/2012 02:10 EDT | Actualisé 23/12/2012 05:12 EST

Israël: rachat du quotidien Maariv par un groupe de presse de droite

Un tribunal de Tel Aviv a donné mardi son feu vert au rachat du tabloïd populaire israélien Maariv par un groupe de presse de droite nationaliste dirigé par Shlomo Ben-Zvi, a-t-on indiqué de sources judiciaires.

Shlomo Ben-Zvi, qui vit dans l'implantation d'Efrat, en Cisjordanie occupée, est considéré comme proche de la droite nationaliste et religieuse. Beaucoup redoutent qu'il n'impulse un changement de la ligne éditoriale du Maariv, plutôt classé au centre-droite en l'alignant sur Makor Rishon, un quotidien qu'il détient déjà.

Le tribunal a par ailleurs approuvé la vente de l'imprimerie à un autre homme d'affaires Amos Maimon. Au total, les ventes du journal et de l'imprimerie portent sur 140 millions de shekels (36,5 millions de dollars, 28 millions d'euros).

Selon NRG le site du Maariv, Shlomo Ben-Zvi s'est engagé à maintenir l'emploi de 450 à 500 salariés, dont des journalistes, des employés administratifs et l'imprimerie.

A ces salariés, s'ajouteront 900 employés dans la distribution continueront à vendre leur service au journal pour au moins 18 mois, a ajouté NRG.

A la fin de 2011, le Maariv avait précisé que le journal employait 377 journalistes, 130 employés administratifs, 177 à l'imprimrie et 1.327 pour la distribution et le marketing.

Le comité des employés s'est opposé à cet accord de crainte des licenciements par la nouvelle direction.

Avant la conclusion de l'accord, les journaliste avaient menacé de faire grève pour exprimer leur inquiétude sur l'avenir du journal ainsi que sur un possible virage à droite de la ligne politique du journal.

De nombreux titres de presse ont disparu en Israël, en raison d'une concentration croissante de la presse aux mains de grands groupes comme celui du quotidien populaire Yédiot Aharonot, ou encore de l'apparition de son concurrent gratuit Israël Hayom, dont le propriétaire, Sheldon Adelson, est considéré comme très proche du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Le journal Maariv a été fondé en 1948 et a été dans les années 1950-60 le quotidien israélien au plus fort tirage avec près de 180.000 exemplaires par jour.

jjm/jlr/hj

PLUS:afp