NOUVELLES
23/10/2012 04:48 EDT | Actualisé 23/12/2012 05:12 EST

Facebook dans le rouge mais dépasse les attentes, l'action s'envole

Le réseau social en ligne Facebook a réjoui le marché mardi en annonçant des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, en dépit d'une nouvelle perte nette.

L'action du groupe décollait de 9,74% à 21,35 dollars vers 20H30 GMT dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse de New York.

Le groupe a accusé au troisième trimestre une perte nette de 59 millions de dollars, à comparer à un bénéfice de 150 millions un an plus tôt, selon des résultats publiés mardi. Il était déjà déficitaire de 157 millions de dollars au trimestre précédent.

Mais le résultat ajusté par action, qui sert de référence aux analystes, est positif de 12 cents, un niveau similaire à celui de la même période de 2011 et supérieur d'un cent à la prévision moyenne du marché.

Le groupe impute la différence à des rémunérations en actions liées à l'entrée en Bourse, sans lesquelles il aurait dégagé un bénéfice de 311 millions de dollars, soit 12 cents par action.

Le chiffre d'affaires a dépassé encore plus nettement les attentes en progressant de 32% à 1,26 milliard de dollars. Les analystes espéraient en moyenne seulement 1,23 milliard.

Le groupe indique en particulier que ses recettes publicitaires, qui représentent le gros de son chiffre d'affaires, ont augmenté de 36% à 1,09 milliard, et il affirme en avoir généré 14% avec les mobiles.

Le groupe vient de franchir la barre du milliard d'utilisateurs, et parmi eux, 600 millions se connectent depuis un appareil mobile.

"Les gens qui utilisent nos produits mobiles sont plus engagés, et nous pensons que nous pouvons encore augmenter cet engagement alors que nous continuons à introduire de nouveaux produits et à améliorer notre plateforme", a commenté le directeur général du groupe, Mark Zuckerberg.

"En même temps, nous intégrons profondément la monétisation dans nos nouveaux produits afin de construire une entreprise plus forte, de plus de valeur", a-t-il ajouté.

Les inquiétudes sur la capacité du groupe à monétiser sa gigantesque base d'utilisateurs pour gagner de l'argent ont été à l'origine d'une importante perte de valeur du titre depuis son introduction en fanfare sur la Bourse électronique Nasdaq en mai, au prix de 38 dollars.

soe/sl/lor

PLUS:afp