NOUVELLES
23/10/2012 02:52 EDT | Actualisé 23/12/2012 05:12 EST

Estelle: Israël sur le point d'expulser 17 étrangers pro-palestiniens

Les 17 derniers militants pro-palestiniens étrangers arrêtés samedi à bord du navire finlandais "Estelle" arraisonné par la marine israélienne alors qu'il tentait de briser le blocus de Gaza, vont être expulsés d'ici mercredi, a indiqué mardi une porte-parole.

"Les 17 personnes détenues seront expulsées dans la nuit de mardi à mercredi en fonction des places disponibles sur les avions de ligne", a affirmé à l'AFP Sabine Hadad, porte-parole des services de l'Immigration au ministère israélien de l'Intérieur.

La goélette "Estelle" était arrivée samedi soir au port d'Ashdod après avoir été arraisonné par la marine israélienne dans les eaux internationales, au large de la bande de Gaza.

Parmi les personnes arrêtées figurent l'ex-député de gauche canadien Jim Manly (79 ans) ainsi que des ressortissants Suédois, Norvégiens, Finlandais et, Espagnols.

Cinq députés européens étaient à bord de l'"Estelle", Ricardo Sixto Iglesias ( Espagne), Sven Britton (Suède), Aksel Hagen (Norvège), Vangelis Diamandopoulos et Dimitris Kodelas (Grèce).

Un tribunal du sud d'Israël a par ailleurs ordonné la libération lundi de trois ressortissants israéliens, qui se trouvaient également à bord.

Neuf militants étrangers avaient déjà expulsés dimanche (cinq Grecs, trois Espagnols et un Italien) après avoir renoncé par écrit à faire appel de leur expulsion par un juge israélien.

jlr/sbh

PLUS:afp