NOUVELLES

Emir du Qatar à Gaza: Washington y voit une visite "humanitaire"

23/10/2012 02:22 EDT | Actualisé 23/12/2012 05:12 EST

La diplomatie américaine a réagi très prudemment mardi à la visite de l'émir du Qatar dans la bande de Gaza, la qualifiant de "mission humanitaire" et dénonçant une nouvelle fois le rôle "déstabilisateur" du Hamas au pouvoir dans ce territoire palestinien.

"Nous avons vu les informations relatives à la visite aujourd'hui (mardi) à Gaza du cheikh Hamad ben Khalifa al-Thani en mission humanitaire. Nous partageons les profondes inquiétudes du Qatar pour le bien-être du peuple palestinien, y compris pour les habitants de Gaza", a déclaré la porte-parole du département d'Etat, Victoria Nuland.

L'émir du Qatar a effectué une visite "historique" dans la bande de Gaza, la première d'un chef d'Etat depuis que le Hamas a pris le contrôle de ce territoire palestinien en 2007 en chassant l'Autorité palestinienne du président Mahmoud Abbas.

Cette brève visite revêt d'autant plus d'importance qu'à de rares exceptions près, les personnalités qui viennent à Gaza depuis cinq ans, comme le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon ou les ministres européens des Affaires étrangères, évitent tout contact avec le Hamas, boycotté par la communauté internationale pour son refus de reconnaître Israël et de renoncer à la lutte armée.

Mme Nuland a indiqué que le Qatar n'avait pas informé à l'avance les Etats-Unis de cette visite.

"Nous demeurons bien entendu préoccupés par le rôle déstabilisateur du Hamas à Gaza et dans la région et nous appelons tous les acteurs régionaux à jouer un rôle constructif pour ramener les Palestiniens et les Israéliens à la table des négociations", a-t-elle ajouté.

Les Etats-Unis plaident pour une reprise des négociations directes israélo-palestiniennes, mais le processus de paix est bloqué depuis deux ans.

nr/bdx

PLUS:afp