NOUVELLES
23/10/2012 11:28 EDT | Actualisé 23/12/2012 05:12 EST

Des claviers d'identification personnelle piratés chez Barnes & Noble

NEW YORK, États-Unis - Le géant américain du livre Barnes & Noble a annoncé que des claviers d'identification personnelle ont été trafiqués dans 63 de ses boutiques, réparties dans neuf États.

Ces claviers d'identification personnelle permettent aux clients de glisser leurs cartes de débit et de crédit pour compléter un achat.

Les dirigeants de l'entreprise de New York ont avisé leurs clients de s'assurer que des transactions non autorisées n'aient pas été inscrites à leur compte bancaire et de modifier leur numéro d'identification personnelle, ou NIP. Ils n'ont pas indiqué combien de comptes bancaires pourraient avoir été affectés.

Dans un communiqué émis mardi, Barnes & Noble précise qu'un seul clavier a été trafiqué dans chacun des 63 magasins. Les commerces touchés se trouvent dans les États de la Californie, du Connecticut, de la Floride, de l'Illinois, du Massachusetts, du New Jersey, de New York, de la Pennsylvanie et du Rhode Island.

L'entreprise a ajouté qu'elle avait débranché tous les claviers d'identification personnelle de ses quelque 700 magasins au pays, le 14 septembre, après avoir été mise au courant de la manipulation. Les autorités fédérales collaborent à l'enquête.

PLUS:pc