NOUVELLES
23/10/2012 04:16 EDT | Actualisé 22/12/2012 05:12 EST

Dalton McGuinty ne sera pas candidat à la direction du Parti libéral du Canada

CP

OTTAWA - Dalton McGuinty ne sera pas candidat à la direction du Parti libéral du Canada (PLC).

En entrevue à La Presse Canadienne, le premier ministre démissionnaire de l'Ontario a expliqué qu'il était temps pour lui de relever des défis à l'extérieur du domaine politique.

De plus, le chef de gouvernement âgé de 57 ans n'est pas intéressé à consacrer 10 ans de sa vie à rebâtir le Parti libéral fédéral. Il était vu comme un adversaire de taille pour l'actuel favori de la course à la direction du PLC, Justin Trudeau.

M.McGuinty a démissionné lundi dernier à la surprise générale et prorogé du même coup l'Assemblée législative de l'Ontario, mais avait jusqu'ici refusé d'écarter sa candidature à la direction du PLC.

Le Parti libéral de l'Ontario a choisi la date du 25 janvier pour élire son nouveau chef et mettre fin à la prorogation de l'Assemblée législative.

Les personnes intéressées à succéder à Dalton McGuinty ont jusqu'au 23 novembre à 17h00 pour soumettre leur candidature. Elles doivent recueillir les signatures de 250 membres du parti et payer des frais d'inscription de 50 000 $.

L'un des candidats potentiels les plus en vue, le président du Parti libéral de l'Ontario Yasir Naqvi, a refusé de se lancer dans la course pour des raisons familiales.

-