NOUVELLES

Un soldat jordanien tué par un groupe armé à la frontière syrienne

22/10/2012 04:03 EDT | Actualisé 21/12/2012 05:12 EST

Un soldat jordanien a été tué lundi avant l'aube dans un accrochage avec un groupe d'hommes armés qui tentaient de s'infiltrer en Syrie voisine, a-t-on appris de source officielle.

Le ministre de l'Information et de la Culture Samih Maaytah, porte-parole du gouvernement, a déclaré à l'AFP que "le caporal Mohammed Abdallah al-Mounassir, 25 ans, est tombé en martyr lors d'un affrontement avec un groupe armé qui voulait s'infiltrer en Syrie".

Les forces armées qui ont renforcé leur présence à la frontière depuis le début du conflit en Syrie "ont pourchassé un groupe de 12 hommes armés qui cherchaient à traverser la frontière. Ces derniers ont refusé de s'arrêter et ouvert le feu", selon une source militaire.

Le caporal a été tué dans les échanges de tirs et des membres du groupe ont été capturés, a-t-elle ajouté sans autre précision.

Ces violences sont survenues quelques heures après l'annonce par les renseignements généraux jordaniens du démantèlement d'un réseau lié à Al-Qaïda qui préparaient des attentats suicide contre des centres commerciaux et des intérêts diplomatiques dans le royaume.

M. Maaytah a précisé dimanche que onze membres armés du réseau avaient été arrêtés après avoir "passé la frontière depuis la Syrie".

Depuis le début du conflit en Syrie déclenché en 2011 par une brutale répression de la révolte par le régime du président Bachar al-Assad, des dizaines de milliers de Syriens se sont réfugiés en Jordanie.

Le royaume a fait l'objet de nombreuses attaques d'Al-Qaïda ces dernières années, notamment des attentats contre des hôtels à Amman qui avaient fait 60 morts en novembre 2005.

str-mah/tp/sw

PLUS:afp