NOUVELLES
22/10/2012 02:13 EDT | Actualisé 21/12/2012 05:12 EST

Sandrine Bonnaire et Mathieu Kassovitz à Montréal pour le festival Cinemania

Sandrine Bonnaire et Mathieu Kassovitz font partie des invités du 18e festival Cinemania, qui présente exclusivement des films européens en français.

Du 1er au 11 novembre, le festival proposera 46 longs-métrages de France et de Belgique, soit 11 de plus que l'an dernier. Le film d'ouverture, De rouille et d'os de Jacques Audiard, sera projeté le 1er novembre au Cinéma Impérial.

Cette année, le public montréalais a pu voir en salle à peine une quinzaine de films français. Fondé en 1995, Cinemania est devenu au fil des ans un espace pour la défense du cinéma en français, selon le responsable de la programmation, Guilhem Caillard :

Le 4 novembre, le comédien et réalisateur Mathieu Kassovitz viendra présenter son film L'ordre et la morale sur la crise de 1988 entre la France et les indépendantistes kanaks de la Nouvelle-Calédonie.

Cinemania a aussi prévu deux rétrospectives, l'une consacrée à la comédienne Sandrine Bonnaire et l'autre au cinéaste Claude Miller, décédé en avril dernier. Ses films seront commentés par sa femme et productrice Annie Miller.

Sadrine Bonnaire viendra aussi présenter un film qu'elle a réalisé J'enrage de son absence, inspiré de sa liaison avec le comédien américain William Hurt. Elle donnera une leçon de cinéma ouverte au public le 7 novembre.

PLUS: