NOUVELLES
22/10/2012 01:06 EDT | Actualisé 22/12/2012 05:12 EST

Présidentielle: Obama et Romney sont au coude à coude à l'aube du dernier débat

WASHINGTON - Le président américain Barack Obama et son rival républicain Mitt Romney sont au coude à coude dans un sondage publié dimanche à l'approche du troisième et dernier débat présidentiel, centré ce lundi soir sur la politique étrangère.

Ils recueillent chacun 47 pour cent d'intentions de vote auprès des électeurs susceptibles d'aller voter, selon un sondage NBC News/Wall Street Journal. Ce sondage a été mené après le deuxième débat présidentiel mardi dernier, où Obama est apparu vainqueur après sa mauvaise performance lors du premier débat face à Mitt Romney le 3 octobre.

Lors d'un précédent sondage mené par ces deux médias avant les deux premiers débats, M. Obama bénéficiait d'une légère avance de trois points avec 49 pour cent des intentions de vote contre 46 pour cent pour Mitt Romney.

Dans le sondage de dimanche, M. Obama mène de cinq points, à 49 pour cent contre 44 pour cent auprès de l'échantillon des électeurs inscrits.

Pendant la majeure partie de son mandat, la politique étrangère de Barack Obama a bénéficié d'une bonne image chez les Américains. Le chef de la Maison Blanche les a particulièrement convaincus dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, avec la mort du chef d'Al-Qaïda Oussama ben Laden tué dans un raid américain au Pakistan en mai 2011. Mais les questions soulevées par l'attaque du consulat américain de Benghazi, en Libye, ont fourni à Mitt Romney et ses alliés l'occasion de semer le doute sur la politique d'Obama.

Autre angle d'attaque pour Mitt Romney contre Barack Obama, l'information publiée samedi par le «New York Times» selon laquelle les États-Unis et l'Iran s'étaient mis d'accord sur des négociations bilatérales à propos du nucléaire iranien. Le porte-parole du Conseil de sécurité nationale Tommy Vietor a démenti que Washington et Téhéran se soient entendus sur un tête-à-tête et rappelé que M. Obama avait dit clairement qu'il ferait tout ce qui est nécessaire pour empêcher l'Iran d'acquérir l'arme atomique. Il a également renouvelé des menaces de pression accrue sur l'Iran.

Ce week-end, Barack Obama s'est préparé dans la résidence présidentielle de Camp David, près de Washington, avec ses proches conseillers. Mitt Romney avait lui prévu de poursuivre son intense préparation en Floride.

PLUS:pc