NOUVELLES
22/10/2012 08:15 EDT | Actualisé 22/12/2012 05:12 EST

"Nos Corps, Nous-mêmes" devrait être sur le bureau de chaque élu du Congrès (militantes)

Des militantes américaines ont entrepris lundi de déposer sur le bureau de chaque élu du Congrès à Washington un exemplaire du livre "Nos Corps, Nous-Mêmes", 41 ans après la publication de ce guide phare du corps féminin.

L'ouvrage de 944 pages a été publié dans 30 langues depuis sa première parution en 1971 et fait encore partie des listes des meilleures ventes annuelles, étant devenu un livre incontournable en matière de sexualité, de contraception, de naissance ou de ménopause.

En cette année électorale aux Etats-Unis, alors que le 6 novembre la totalité de la Chambre des représentants ainsi qu'un tiers des membres du Sénat seront renouvelés, Judith Norsigian, directrice exécutive de l'organisation "Nos Corps, Nous-mêmes", estime que davantage d'hommes politiques devraient l'avoir parcouru pour progresser en la matière.

L'avortement et la contraception ont en particulier été des questions ultrasensibles de la campagne présidentielle -- le candidat républicain à la Maison Blanche, Mitt Romney, s'y opposant pour s'attirer le vote des conservateurs sociaux face au président démocrate sortant Barack Obama.

Dans ce contexte, la pédagogie est fondamentale, pour Mme Norsigian. "La plupart d'entre nous avons eu en grandissant une éducation sur la sexualité et la reproduction de piètre qualité (...) Ce pays a un long chemin à parcourir en la matière", constate-t-elle.

En août dernier, l'élu conservateur du Missouri (centre) Todd Akin avait suscité la controverse jusque dans son propre camp en affirmant qu'une grossesse était impossible en cas de "viol véritable".

Certaines des contributrices de la dernière édition de "Notre Corps, Nous-mêmes" avaient répliqué en roulant de Chicago à Saint-Louis, dans le Missouri, pour délivrer en main propre une copie de l'ouvrage à l'élu.

rom/sam/lor

PLUS:afp