NOUVELLES
22/10/2012 07:31 EDT | Actualisé 22/12/2012 05:12 EST

Marino pour la relance

Il y a 18 mois, Rebecca Marino était vue comme l'étoile montante du tennis canadien. La voici maintenant au 767e rang mondial.

C'est à ce titre que la Britanno-Colombienne participera au tournoi ITF du Saguenay cette semaine, là où elle avait triomphé en 2010.

Marino amorcera son parcours face à l'Américaine Maria Sanchez, 151e au monde et 4e tête de série. Et elle le fera avec les jambes lourdes, elle qui vient de remporter le tournoi de Rock Hill, en Caroline du Sud.

« Je suis vraiment heureuse de ma victoire, a dit Marino, lundi, en conférence téléphonique. J'ai disputé huit matchs en tout (qualifications et tableau principal). Je suis fatiguée physiquement, mais mentalement, je suis bien. »

Malgré cette victoire, la route sera longue pour Marino si elle souhaite retrouver le 38e rang mondial qu'elle occupait en juillet 2011, le sommet de sa carrière. Une finale à Memphis et des demi-finales à Midland et à Nassau l'avaient propulsée dans la hiérarchie du tennis féminin. Mais des problèmes d'épuisement et d'anxiété liés à sa transition entre Montréal et Vancouver l'ont forcée à prendre une pause de sept mois.

Ce n'est évidemment pas à Saguenay qu'elle pourra amasser les points pour retrouver ce niveau, le tournoi ne faisant pas partie du circuit de la WTA. Mais avec une performance encourageante, elle pourrait à tout le moins continuer à se bâtir une confiance pour la saison 2013.

« Ces matchs sont super importants pour moi, a-t-elle assuré. J'ai besoin de jouer beaucoup pour perdre la rouille. J'ai eu une longue période d'inactivité. »

Pour les prochains mois, Marino bénéficiera aussi d'un classement protégé dont elle pourra se servir pour participer à quelques tournois en 2013.

Bouchard à l'oeil

Dans l'autre moitié du tableau, tous les yeux seront tournés vers la Québécoise Eugenie Bouchard, gagnante du tournoi de Granby cet été et victorieuse inattendue de l'Israélienne Shahar Peer, alors 56e au monde, au premier tour de la Coupe Rogers.

Bouchard, 6e tête de série à Saguenay et 169e au monde, aura comme première adversaire la 255e joueuse mondiale, l'Américaine Julia Boserup.

Outre Marino et Bouchard, Heidi El Tabakh, Sharon Fichman (justement battue par Marino en finale à Rock Hill) et Marie-Ève Pelletier feront partie des autres Canadiennes à surveiller.

PLUS: