DIVERTISSEMENT
22/10/2012 01:40 EDT | Actualisé 22/10/2012 03:35 EDT

Le hockey en livres: les auteurs québécois viennent à la rescousse des amateurs de hockey! (PHOTOS)

Courtoisie/ Samuel Larochelle

Afin d’occuper les temps libres des amateurs de hockey québécois pendant le lock-out de la LNH, voici une liste de livres publiés, ce mois-ci ou par le passé, qui ont choisi le hockey comme sujet principal ou comme trame de fond.

Le 24 décembre 1988, sept ans après avoir été échangé par le Tricolore, l’ex-joueur étoile Martin Gagnon revient dans la métropole afin de vivre les derniers jours de sa carrière sur le déclin. Célibataire endurci et fêtard reconnu, le hockeyeur essaie d’organiser une soirée digne du bon vieux temps, avant de réaliser que personne ne tient particulièrement à le revoir. Se préparant à passer la nuit seul dans un hôtel, sans alcool ni danseuses nues, Gagnon croisera le chemin d’un garçon de sept ans qu’il croit être le fruit d’une aventure de son passé. Histoire de bilan, de filiation et de hockeyeur déchu, Mais qu’est-ce que tu fais ici, tout seul est le deuxième roman de Pierre Szalowski, auteur de Le froid modifie la trajectoire des poissons, un best-seller traduit dans plus d’une dizaine de langues.

Le roman jeunesse C’est la faute à Ovechkin débute en plein repêchage de la LHJMQ. Alors que les observateurs prédisent au hockeyeur Félix Riopel une sélection en première ronde, le joueur de Trois-Rivières est choisi en troisième ronde par les Huskies de Rouyn-Noranda. Hésitant d’abord à quitter son patelin pour une ville située à plus de 700 km de chez lui, l’adolescent tentera finalement de se tailler une place sur l’équipe lors de la première année. Joueur de petite taille, réputé pour son ardeur, Riopel vivra les dernières années de son adolescence en gravissant les échelons du hockey junior. Une rencontre avec le joueur vedette de la LNH, Alexander Ovechkin, marquera un tournant dans sa vie et dans sa carrière. Envisageant d'écrire de quatre à cinq tomes afin de boucler son histoire, l’auteur et journaliste sportif Luc Gélinas présente son roman comme un Lance et compte adolescent des années 2000.

Au cours des dernières années, le reporter de RDS a également publié deux tomes de La LNH, un rêve possible, où il décortique les espoirs de plusieurs milliers de jeunes Québécois en racontant le parcours de Steve Bégin, Martin Brodeur, Francis Bouillon, Simon Gagné, Ian Laperrière, Vincent Lecavalier, Roberto Luongo, André Roy, Daniel Alfredsson, Michael Cammalleri, Brian Gionta, Scott Gomez, Georges Laraque, Alexei Kovalev, Kim St-Pierre et David Perron. Remplis de témoignages sur les hauts et les bas de la vie d’un joueur de hockey, les deux ouvrages présentent les coulisses de notre sport national avec simplicité et lucidité.

Publié à l’automne 2004 durant le dernier lock-out de la LNH, Ça sent la coupe est l’histoire d’un homme, de ses chums et de ses Canadiens. L’écrivain Matthieu Simard offre ici 93 chapitres, un par match, avec des défaites et des victoires, sur la glace comme dans son salon. Bien qu’il parle davantage de sexe, de sa blonde et des déboires de sa gang de gars, Simard campe néanmoins son histoire dans un univers où le hockey est tout ce qui passe à la télé.

Les nostalgiques peuvent également découvrir les Histoires d’hiver, de Marc Robitaille; la carrière d’un batailleur dans The Last Season, de Roy MacGregor; les anecdotes de voyages d’un groupe de hockeyeurs dans Un train de nuit vers la gloire, de Richard Garneau; la vision du hockey de l’ex-gardien de but Ken Dryden dans Le Match (The Game); ou la biographie romancée d’un autre grand gardien, Jaques Plates, Derrière le masque, écrite par Raymond Plante.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le hockey en livres