NOUVELLES

Le coureur Cadel Evans s'explique sur ses liens avec le Dr Ferrari

22/10/2012 10:24 EDT | Actualisé 22/12/2012 05:12 EST

SYDNEY - Le vainqueur du Tour de France 2011, Cadel Evans, a reconnu avoir consulté en 2000 le Dr Michele Ferrari, aujourd'hui banni du cyclisme, avant de passer du vélo de montagne au cyclisme sur route. Mais l'Australien assure qu'il n'a eu aucun contact depuis avec le controversé médecin italien.

«Mon unique but à l'époque était de tester ma capacité à devenir un coureur sur route, a expliqué Evans à la chaîne de télévision australienne SBS. L'avis de M. Ferrari était alors très respecté par les équipes et les directeurs.»

Ancien champion de VTT, Evans s'était converti en 2001 au cyclisme sur route.

«Je n'ai jamais eu d'autre contact avec M. Ferrari que lors de ce test. Je n'ai jamais eu de discussion avec lui autour du dopage ou quoi que ce soit d'autre d'illégal», a précisé le coureur australien.

Le Dr Ferrari est l'un des personnages clé du dossier de l'Agence américaine antidopage (USADA) sur Lance Armstrong. Le praticien a été banni du cyclisme en raison de son implication dans des affaires de dopage.

PLUS:pc