POLITIQUE
22/10/2012 03:16 EDT | Actualisé 22/12/2012 05:12 EST

Jamaïque: la première ministre veut remplacer la reine d'Angleterre

AP
Prime Minister Stephen Harper shakes hands with Portia Simpson Miller, prime minister of Jamaica, on Parliament Hill in Ottawa, Ont., Monday, Oct. 22, 2012. (AP Photo/THE CANADIAN PRESS,Sean Kilpatrick

La première ministre de la Jamaïque Portia Simpson-Miller a confirmé lundi à Ottawa qu'elle aimerait substituer un président jamaïcain élu à la reine d'Angleterre comme chef d'Etat de son pays, tout en affirmant son admiration pour la souveraine britannique.

Interrogée lors d'une conférence de presse sur ses déclarations du début de l'année sur ce sujet --elle avait alors déclaré vouloir faire de son pays une république, dont la reine d'Angleterre ne serait plus le chef d'Etat--, la chef du gouvernement jamaïcain s'est dite "la plus grande admiratrice et fan de la Reine en Jamaïque".

Mais, a-t-elle poursuivi, son pays est passé par l'esclavagisme et le colonialisme avant d'être indépendant: "Et nous sentons que le temps est venu pour nous de déterminer la forme de notre gouvernement".

"La Reine restera avec nous. Nous ne quitterons jamais le Commonwealth. Nous aimons la Reine, nous respectons la Reine et nous honorons la Reine. Vive la Reine!", a-t-elle ensuite lancé.

De son côté, son homologue canadien Stephen Harper a indiqué qu'Ottawa allait aider les agriculteurs jamaïcains à vendre leurs produits sur les marchés d'exportation rémunérateurs et les collectivités locales à se préparer à lutter contre les catastrophes naturelles.

INOLTRE SU HUFFPOST

Charles et Camilla au Canada