NOUVELLES

Des élus au N.-B. dénoncent la réduction de services chez Via Rail

22/10/2012 05:45 EDT | Actualisé 22/12/2012 05:12 EST

Des élus du nord-est du Nouveau-Brunswick n'acceptent pas la décision de Via Rail de réduire ses services entre Montréal et Halifax.

Le transporteur Via Rail a annoncé une réduction de moitié de la fréquence de son service entre Halifax et Montréal. Le train Océan effectuera trois aller-retour par semaine, au lieu de six à compter de jeudi.

Une trentaine de maires, de conseillers municipaux et de députés ont fait connaître leur mécontentement aux représentants de l'entreprise qui étaient de passage à Bathurst. Le député fédéral d'Acadie-Bathurst, Yvon Godin, a organisé cette réunion.

Les dirigeants de l'entreprise affirment que ce sont pour des raisons économiques que le service entre Montréal et Halifax sera réduit.

« Aujourd'hui, avec six fréquences pour desservir un marché qui a baissé de 50 % c'est complètement déraisonnable. La logique veut que s'il y a 50 % moins de gens, peut-être qu'il devrait ya avoir 50 % moins de fréquence », affirme le porte-parole de Via Rail, Yves Desjardins-Siciliano.

Les élus du nord-est digèrent mal cette décision. Certains remettent même en question les chiffres avancés par l'entreprise. Ils croient que Via Rail a une responsabilité sociale de maintenir ce service.

« Ce que je retiens c'est que c'est un fait accompli et je ne pense pas qui a quoi que ce soit qui peut être fait pour changer les choses. Ça ne va certainement pas créer un nouvel achalandage. Je pense que ça va apporter une diminution du nombre de passagers », croit le maire de Beresford, Paul Losier.

PLUS: