NOUVELLES

Chine: un Tibétain s'immole par le feu

22/10/2012 12:06 EDT | Actualisé 22/12/2012 05:12 EST

PÉKIN, Chine - Un Tibétain âgé d'une cinquantaine d'années s'est immolé par le feu et aurait succombé à ses blessures lors de manifestations contre l'occupation chinoise dans cette région de l'Himalaya, a annoncé lundi l'organisation Tibet Libre (Free Tibet) basée à Londres.

Cet homme, du nom de Dhondup, s'est immolé par le feu lundi devant le monastère Labrang, dans le comté de Xiahe, dans la province de Gansu, dans le nord-ouest de la Chine.

Ce monastère est connu pour sa résistance à la présence chinoise, mais il s'agit de la première immolation sur les lieux.

Citant un témoin, l'organisation Free Tibet a précisé que le responsable du monastère et d'autres moines ont empêché la police d'emmener le corps de Dhondup.

D'après Tibet libre, une soixantaine de Tibétains se sont immolés par le feu depuis mars 2011 dans les zones tibétaines pour s'opposer à la présence chinoise, et nombre d'entre eux réclament le retour de leur chef spirituel en exil le dalaï-lama.

Le gouvernement chinois confirme certaines immolations, mais pas toutes.

«Les manifestations tibétaines s'intensifient», a expliqué Stephanie Brigden directrice de Free Tibet. «Dhondup est le huitième Tibétain rien que ce mois-ci à risquer sa vie pour contester la loi chinoise, et sept d'entre eux sont morts», précise l'organisation dans son communiqué.

PLUS:pc