NOUVELLES

Boily se réjouit

22/10/2012 10:19 EDT | Actualisé 22/12/2012 05:12 EST

Parmi les nombreux cyclistes de la scène internationale à avoir pris connaissance de la décision de l'UCI dans le cas de Lance Armstrong, le Québécois David Boily voit d'un bon oeil la suite des choses pour son sport.

En entrevue à l'émission C'est bien meilleur le matin sur les ondes de la Première Chaîne de Radio-Canada, Boily a d'abord accueilli la nouvelle avec des sentiments partagés.

« C'est dommage pour l'image globale du cyclisme, parce que tout le monde ne sait pas vraiment comment le cyclisme fonctionne. Toute cette histoire donne mauvaise réputation. J'ai moi-même droit à des remarques voulant que tous les cyclistes soient dopés », a dit Boily.

« Par contre, a-t-il poursuivi, ça me prouve que les efforts et l'argent investis dans la lutte contre le dopage fonctionnent. Ça m'encourage en tant que coureur à persévérer pour rester un coureur propre. »

L'exode des commanditaires n'effraie pas Boily, lui-même à la recherche d'une nouvelle équipe à la suite du retrait de la formation SpiderTech en prévision de la saison 2013. Boily a d'ailleurs pris la peine, hors des ondes, de préciser que la décision de l'équipe n'était pas liée à ce que l'on appelle l'affaire Armstrong.

« Je ne suis pas inquiet pour trouver une nouvelle équipe. Ce sera peut-être plus difficile. Certains commanditaires s'en iront, mais on trouvera encore des personnes motivées qui croiront en notre sport. »

D'un point de vue plus personnel, Boily est triste de voir son idole de jeunesse ainsi déboulonnée. « C'est dommage qu'il (Armstrong) ait menti comme ça. Après avoir nié tout ce temps, il devra changer son discours. Sa réputation personnelle est entachée. Mais on doit regarder en avant », a conclu Boily.

« Un immense champion »

L'ancien cycliste français et actuel sélectionneur national, Laurent Jalabert, admet que la décision de l'UCI était inéluctable, mais à ses yeux, elle n'enlève rien aux qualités sportives d'Armstrong.

« Armstrong, quoi qu'il en soit, c'est un immense champion, a déclaré Jalabert à la radio RTL. Il a pu prendre quoi que ce soit, des coureurs de son niveau, il n'y en avait pas tant que cela. C'est quand même quelqu'un qui avait un talent énorme et qui a toujours un talent énorme. Il a un mental énorme. Il a fauté, il a été attrapé, il est suspendu pour ça, mais quoi qu'il en soit, c'était quelqu'un qui était hors-norme au niveau de ses capacités. »

PLUS: