NOUVELLES
22/10/2012 12:49 EDT | Actualisé 22/12/2012 05:12 EST

Bahreïn: acquittement d'une policière accusée de tortures

Une policière bahreïnie accusée d'avoir torturé l'an dernier la correspondante locale de la chaîne de télévision France 24, Naziha Saïd, a été acquittée par un tribunal de Manama, a indiqué lundi la plaignante.

"Le tribunal a conclu que (le lieutenant) Sara al-Moussa n'était pas coupable dans cette affaire de torture", a annoncé sur son compte Twitter Mme Saïd, de nationalité bahreïnie, également correspondante de Radio Monte Carlo Doualiya.

Le quotidien bahreïni al Ayam a lui aussi annoncé cet acquittement sur son site internet, sans plus de détails.

La policière était poursuivie pour avoir frappé le 22 mai 2011 la journaliste, qui avait été convoquée par la police pour être interrogée sur ses liens avec Al-Manar, la chaîne de télévision du mouvement libanais chiite du Hezbollah.

L'organisation de défense des journalistes Reporters sans Frontières (RSF) a condamné cette décision, estimant dans un communiqué qu'elle "illustrait l'absence d'indépendance dans le système judiciaire bahreïni" et annonçant que Mme Saïd allait faire appel.

Selon RSF, la journaliste, qui a couvert les manifestations appelant à des réformes politiques de février à mars 2011, avait été frappée, insultée et humiliée par la femme officier de police.

ak/hj/fc

PLUS:afp