NOUVELLES

Armstrong perd ses titres: Louis Garneau salue la décision de l'Union cycliste internationale

22/10/2012 09:57 EDT | Actualisé 22/12/2012 05:12 EST

Le cycliste et homme d'affaires Louis Garneau croit que l'Union cycliste internationale (UCI) a pris la bonne décision en dépouillant Lance Armstrong de ses sept titres de champion du Tour de France.

« Pour moi, c'est une des plus grandes fraudes dans le domaine du sport, c'est majeur. C'est historique, ça fait mal, mais ça fait du bien parce qu'à partir d'aujourd'hui, tout va être plus compliqué pour le dopage », déclare Louis Garneau.

Le cycliste regrette toutefois le parcours de cet homme exceptionnel. « Il a été victime du cancer, il est revenu, il a gagné sept tours de France, c'est la plus belle histoire que Walt Disney aurait pu nous raconter, mais à la fin ça finit mal, il se fait prendre et le rêve se termine. »

Effet d'entraînement

L'organisateur du Grand Prix Cycliste ProTour de Québec et de Montréal, Serge Arsenault, espère que cette décision aura un effet d'entraînement.

« J'espère que l'effet Armstrong touchera d'autres sports parce que le véritable coupable ce ne sont pas les athlètes, eux, ils sont les victimes d'un système (...) qui n'en a que pour les gagnants », indique-t-il.

C'est l'Agence antidopage américaine qui a demandé de retirer au cycliste ses titres après un rapport accablant en août. Seule l'Union cycliste internationale pouvait valider cette sanction à l'extérieur du territoire américain.

Selon Serge Arseneault l'UCI a pris le temps nécessaire avant de rendre sa décision.

« On aurait pu peut-être agir plus tôt, mais on aurait pu perdre faute de preuves. Maintenant que les preuves sont là, Armstrong tombe et c'est le plus grand qui tombe », explique-t-il.

PLUS: