NOUVELLES
22/10/2012 12:56 EDT | Actualisé 22/12/2012 05:12 EST

Angleterre - Tottenham: Friedel parle d'une "rivalité amicale" avec Lloris

Le gardien américain Brad Friedel a déclaré lundi, que la rivalité qui l'oppose au Français Hugo Lloris pour le statut de numéro un dans les buts de Tottenham était "saine" et "amicale".

"Il y a une concurrence. C'est sain, mais c'est une concurrence. C'est amical", a déclaré le vétéran de 41 ans au site internet du magazine américain Sports Illustrated.

Friedel a assuré que l'entraîneur Andre Villas-Boas avait prévu depuis longtemps de le titulariser pour le match de Premier League perdu contre Chelsea (4-2) samedi.

"Il a toujours eu l'intention de me faire jouer contre Chelsea et je le savais depuis qu'il m'a laissé sur le banc contre Aston Villa. Les médias voulaient faire ressortir une grosse bagarre entre Hugo, moi-même et l'entraîneur, mais il n'y a pas eu de grosse bagarre", a-t-il dit.

Villas-Boas a maintenu sa confiance à Friedel en Championnat d'Angleterre depuis l'arrivée de Lloris en provenance de Lyon fin août, sauf lors du match contre les "Villans", le 7 octobre. Le Français a par ailleurs disputé deux rencontres d'Europa League.

"Le fait est que Tottenham cherche un numéro 1 pour le long terme depuis un an et demi. Je crois que (les dirigeants) n'envisageaient pas que je puisse être dans la forme où je suis à mon âge et d'une certaine façon je me surprends moi-même", a-t-il dit.

"Andre (Villas-Boas) va choisir à chaque fois l'équipe dont il pensera qu'elle peut gagner le match et ce sera comme ça jusqu'à la fin de la saison. Je pense que personne n'aura l'assurance de débuter", a ajouté l'Américain.

fbx/gd

PLUS:afp