NOUVELLES

Affaire Armstrong : réactions

22/10/2012 08:45 EDT | Actualisé 22/12/2012 05:12 EST

Tom Van Damme (président de la Fédération belge de cyclisme, à la télévision VRT): "Si on a lu le dossier, c'est le seul verdict logique dans cette affaire Armstrong. Depuis un bon bout de temps, l'UCI (Union cycliste internationale, ndlr) est accusée de toutes parts, sans doute à tort. Il est à présent important qu'elle retrouve la confiance de tous. De nouvelles mesures contre le dopage sont également nécessaires. Certains médecins dans le peloton doivent être bannis. De cette manière, le cyclisme pourra prendre un nouveau départ".

Rudolf Scharping (président de la Fédération allemande de cyclisme): "La décision de l'UCI n'est que logique au vu des preuves. L'essentiel est que le travail effectué sur +la décennie contaminée+ soit finalement terminé".

sg/bm/jgu

PLUS:afp