NOUVELLES

Un médecin autrichien condamné à la perpétuité pour la mort d'un patient

21/10/2012 08:51 EDT | Actualisé 21/12/2012 05:12 EST

Un tribunal de Dubaï a condamné dimanche un médecin autrichien par contumace à la prison à perpétuité pour homicide, le reconnaissant coupable d'avoir provoqué intentionnellement la mort d'un patient, selon le quotidien The National.

Le médecin, âgé de 50 ans, était chef de l'unité des soins intensifs de l'hôpital Rashid (gouvernemental).

Un deuxième accusé, un Indien âgé de 49 ans, qui était le médecin traitant aux soins intensifs le jour du décès du patient, a été acquitté, précise le National sur son site web.

Les deux hommes avaient plaidé non coupables.

Selon le tribunal, le médecin autrichien avait donné des instructions pour ne pas réanimer un patient tétraplégique, Ghulam Mohammed, en 2009.

Deux jours après cette décision, il avait débranché les machines le maintenant en vie, et augmenté la dose de morphine qui lui était administrée, provoquant la mort du patient par crise cardiaque, selon le tribunal.

L'euthanasie est illégale aux Emirats arabes unis.

A Vienne, le docteur Eugen Adelsmayr a affirmé à l'agence APA que "le verdict représente bien sûr une lourde charge, une farce (...) Il n'est pas fondé".

Il s'est étonné de voir son collègue indien innocenté.

"Le juge a à l'évidence suivi l'avis de rapports dont le contenu a été falsifié, et ignoré les deux rapports qui m'innocentent", a-t-il dit.

Le médecin ne peut pas faire appel du jugement depuis l'étranger. Il était à Dubaï pendant une partie de son procès mais avait obtenu de rentrer en Autriche en septembre 2011 pour rejoindre son épouse atteinte d'un cancer et décédée depuis. Il a dans la foulée écrit un livre sur son histoire. 

ls/at/sw

PLUS:afp