NOUVELLES

Élections en Cisjordanie: des résultats décevants pour Abbas

21/10/2012 04:41 EDT | Actualisé 21/12/2012 05:12 EST

RAMALLAH, Territoire palestinien - Le parti du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, le Fatah, n'a pas remporté les élections municipales dans cinq des 11 villes principales de Cisjordanie, ont fait savoir dimanche des responsables des élections au lendemain du scrutin.

Ces résultats montrent que le Fatah a perdu en popularité, selon les analystes.

Le parti de Mahmoud Abbas a emporté la plupart des sièges dans six villes mais ne s'est pas imposé dans cinq autres, dont Ramallah. Les électeurs se sont plutôt tournés vers des listes dissidentes du Fatah dans quatre des villes qui ont été perdues.

Alors que les islamistes du Hamas avait appelé au boycott, la participation s'est pourtant établie à près de 55 pour cent et les listes dissidentes du Fatah ont remporté plus de sièges que les listes officielles dans plusieurs villes importantes, ont déclaré des responsables de ces élections. Il s'agissait du premier scrutin depuis 2006.

Les résultats officiels ne seront pas publiés avant lundi, ont précisé les responsables de l'élection.

Le porte-parole du Fatah, Ahmed Assad, a déclaré dimanche que les résultats montraient «un énorme soutien au parti et à son programme».

Les analystes estiment cependant que le parti de M. Abbas souffre d'un manque de popularité. «Ces élections montrent que les gens sont déçus de la politique qui a été menée», commentait Nader Said qui travaille pour un institut de sondage.

L'Autorité palestinienne qui gouverne la Cisjordanie est frappée par une crise de liquidité depuis des mois et rencontre des difficultés pour payer les 150 000 employés du secteur public.

Le Fatah a perdu en force après la mort du prédécesseur de M. Abbas, Yasser Arafat, en 2004.

Même s'ils ont écrasé leurs adversaires du Hamas lors des élections en 2006, ils ont raté leur projet de se réinventer.

Environ 515 000 électeurs étaient appelés aux urnes dans 93 localités. Dans 179 localités supplémentaires, les élections ne se tenaient pas à la suite d'accords politiques préalables, tandis que 82 villages n'affichaient pas de candidats, a expliqué Fared Tomallah, un responsable des élections.

Des élections étaient attendues depuis longtemps dans les territoires palestiniens. Les dernières élections locales ont eu lieu en 2004 et 2005. Le Hamas avait alors remporté plusieurs villes importantes. Mahmoud Abbas a remporté l'élection présidentielle en 2005. Mais après la cinglante défaite que lui avait infligée le Hamas en 2006 lors des élections législatives, le Fatah ne s'est pas réformé. Après la prise de pouvoir du Hamas dans la Bande de Gaza en 2007, les deux partis ont ensuite échoué à trouver un accord pour l'organisation de nouvelles élections.

PLUS:pc