NOUVELLES

Allemagne - 8e journée: Stuttgart respire, le Bayern souverain

21/10/2012 02:11 EDT | Actualisé 21/12/2012 05:12 EST

Stuttgart s'est offert une bouffée d'oxygène en s'imposant à Hambourg (1-0), deuxième victoire de la saison seulement qui permet au champion 2007 de quitter la zone rouge d'un championnat d'Allemagne archidominé par le Bayern Munich, dimanche en clôture de la 8e journée.

STUTTGART REVIT. Premier relégable avant le match, Stuttgart a gagné 4 rangs pour s'installer à la 12e place avec 9 points, stoppant la progression d'un Hambourg invaincu en quatre rencontres. A l'honneur: Ibisevic, auteur de son 4e but de la saison soit la moitié des réalisations de l'équipe, le gardien Ulreich, parfait dans son rôle de dernier rempart, ainsi qu'un réalisme et un peu de chance qui faisaient défaut depuis le début. Trois points qui soulageaient particulièrement l'entraîneur Bruno Labbadia, de plus en plus contesté, qui doit désormais trouver la solution pour offrir une première victoire au plus de 80.000 fans du Mercedes Arena. La prochaine occasion sera en accueillant l'Eintracht Francfort, un promu qui continue d'étonner et n'a concédé qu'une seule défaite jusque-là...

BAYERN RIT. Les semaines passent et se ressemblent pour le Bayern Munich qui vole de victoire en victoire. La 8e samedi à Dusseldorf (5-0) a permis à l'ogre bavarois d'établir un nouveau record de Bundesliga et conserver 5 points sur le premier dauphin Francfort. "Notre meilleur match de la saison", selon le coach Jupp Heynckes qui peut aborder en confiance le déplacement mardi à Lille en Ligue des champions. Un déplacement particulièrement attendu par Franck Ribéry qui retrouvera la région de ses jeunes années. "J'ai hâte de retourner à Lille. Mais je suis désolé de dire que j'espère bien que l'on va gagner. C'est important pour notre parcours européen", a déclaré +Francky+ sur le site du Losc, au lendemain d'une victoire où faute de but, il a apporté trois passes décisives sur les cinq buts.

DORTMUND PLEURE. En une journée, Dortmund a perdu samedi le derby de la Ruhr face à Schalke (1-2), a été distancé à 12 points du Bayern Munich et souffert des échauffourées entre supporteurs et forces de l'ordre qui ont fait huit blessés parmi les policiers et entraîné quelque 200 arrestations. Sur le plan sportif, le coach Jürgen Klopp a reconnu sa part de responsabilité dans la défaite. Et surtout, il a appelé "à être meilleur dans tous les domaines pour montrer ce dont on est capable" lors du prochain match: la réception du Real Madrid mercredi en Ligue des champions.

sg/jmt

PLUS:afp