NOUVELLES

Un groupe souhaite un indice de rentabilité économique de la chasse en Gaspésie

20/10/2012 12:50 EDT | Actualisé 20/12/2012 05:12 EST

GASPÉ,, Qc - Le Consortium en foresterie Gaspésie-Les-Îles s'est donné pour objectif de chiffrer la valeur économique de la chasse à l'orignal dans la région.

La popularité de la chasse à l’orignal en Gaspésie est liée à la forte densité des populations d’orignaux. De par l'attrait qu'elle représente, elle contribue à la vitalité de l’économie locale, fait-on valoir, en plus d’occuper une place importante dans la structure sociale et culturelle de la région, à un point tel, «que la vie s'arrête durant la saison».

Selon Hirondelle Varady-Szabo, chargée de recherche, au-delà du sport et du plaisir qu'éprouvent les adeptes, la chasse a une valeur économique et touristique.

Mme Varady-Szabo mentionne que durant la période de chasse à l'orignal, il est parfois difficile de joindre les gens en Gaspésie puisque plusieurs s'adonnent aux activités en forêt.

Si l’orignal est le gibier de prédilection des chasseurs, d'autres petits animaux ou même des activités de cueillette, dont celle des champignons, font aussi partie des éléments à considérer dans l'étude du consortium.

La démarche permettra, à terme, de rendre un indice de rentabilité économique à la chasse.

Le projet débouche également sur un autre objectif, celui de mieux planifier le développement forestier et la valorisation des usages de la forêt. Selon les informations recueillies par les chasseurs gaspésiens comme ceux des autres régions qui viennent y pratiquer leur loisir, les résultats serviront à guider les décisions futures quant à l'aménagement de la forêt.

L’étude a débutée en octobre et se terminera à la fin mars 2013.

PLUS:pc