NOUVELLES

Un collège militaire israélien sur le point d'être construit à Jérusalem-Est

20/10/2012 12:29 EDT | Actualisé 20/12/2012 05:12 EST

La construction d'un collège militaire d'officiers israéliens sur le Mont des Oliviers à Jérusalem-Est annexée est sur le point d'être définitivement approuvée, a annoncé samedi l'organisation anti-colonisation la Paix Maintenant.

"Ces derniers jours, des annonces ont été affichées dans le quartier du Mont des Oliviers à Jérusalem-Est, annonçant le dépôt d'un plan (...) pour la construction d'un collège militaire israélien", a indiqué l'organisation dans un communiqué.

Le public dispose désormais d'un délai de 60 jours pour présenter des appels contre cette construction après quoi le comité de planification régionale pourra l'approuver, précise le communiqué.

"Le Mont des Oliviers est une zone disputée par Israël et les Palestiniens et seul un accord pourra résoudre ce problème. Installer l'académie militaire sur cette zone sensible est une provocation, et nous nous permettons d'ajouter, une provocation pas très intelligente, de notre gouvernement", poursuit la Paix Maintenant.

Un porte-parole du ministère de la Défense a quant à lui déclaré à l'AFP que le projet s'inscrivait dans le cadre de la décision du gouvernement de redéployer les collèges militaires installés dans le centre du pays vers des "zones prioritaires comme le Néguev (sud), la Galilée (nord) et Jérusalem".

"L'ensemble du projet est situé dans les limites municipales de Jérusalem (...) et ne se trouve pas au coeur d'une zone habitée par des Palestiniens", a-t-il précisé.

Le ministère israélien de l'Intérieur avait donné son feu vert au redéploiement de l'académie militaire début juillet.

Un conseiller municipal de l'opposition de gauche, Pepe Alalu, avait alors estimé que le transfert de ce collège militaire du nord de Tel-Aviv où il se trouve actuellement à Jérusalem-Est constituait une "provocation qui va porter un nouveau coup à toute chance d'engager un dialogue (avec les Palestiniens) sur l'avenir de cette ville".

Israël a proclamé l'ensemble de Jérusalem sa capitale "éternelle et indivisible", alors que les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est, dont l'annexion n'est pas reconnue par la communauté internationale, la capitale de l'Etat auquel ils aspirent.

dms/sbh

PLUS:afp