NOUVELLES

Samedi de la PME : des entrepreneurs qui font preuve d'imagination

20/10/2012 06:04 EDT | Actualisé 20/12/2012 05:12 EST

Les consommateurs canadiens sont invités en fin de semaine à faire leurs achats chez des petites entreprises dans le cadre du premier Samedi de la PME.

L'événement vise à sensibiliser la population à la réalité des petits entrepreneurs qui doivent souvent user d'imagination pour survivre sur le marché.

Certaines compagnies de Québec ont poussé l'audace pour attirer la clientèle. C'est le cas du propriétaire de la boutique bien connue de sous-vêtements « Un style de vie » qui embauche des mannequins vivants.

« On est entré dans un filon qui n'est pas exploité au Québec donc on a réussi à faire de quoi d'intéressant », explique Dany Kronstrom qui compte 15 employés dans ses deux boutiques.

Des PME comme la sienne représentent 42 % du PIB généré par le secteur privé, soit près de la moitié de la main-d'oeuvre dans ce domaine au Canada.

Des entrepreneurs dénoncent leur fardeau fiscal

La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) a aussi profité de la journée pour dénoncer le pourcentage de taxes imposé aux PME.

« Les cotisations que les employeurs doivent payer à la CSST, à la Régie des rentes, au Régime québécois d'assurance parentale sont des taxes qui ne sont pas liées aux profits de l'entreprise, des taxes 45 fois plus élevées que dans le reste du Canada », déplore Martine Hébert, vice-présidente de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante, section Québec.

Les représentants des PME affirment qu'ils vont continuer à faire pression sur le gouvernement provincial pour que le fardeau fiscal des PME soit allégé.

PLUS: