NOUVELLES

Nucléaire : Washington nie un accord avec l'Iran sur des pourparlers

20/10/2012 08:22 EDT | Actualisé 20/12/2012 05:12 EST

Les États-Unis et l'Iran se seraient entendus pour tenir des pourparlers directs sur le dossier nucléaire iranien, selon le New York Times. Une information aussitôt démentie par Washington.

Cet accord serait le résultat d'échanges secrets menés entre émissaires américains et iraniens, proches de l'ayatollah Ali Khamenei, depuis presque quatre ans, selon le , qui cite des sources de l'administration Obama.

L'Iran aurait insisté pour que de tels pourparlers se tiennent après l'élection présidentielle du 6 novembre, car les responsables iraniens veulent savoir avec quel président ils devront négocier.

La Maison-Blanche a nié la conclusion d'un tel accord.

« Il n'est pas vrai que les États-Unis et l'Iran se sont mis d'accord sur des pourparlers bilatéraux ou sur quelque rencontre que ce soit après les élections américaines », a déclaré le porte-parole du Conseil de sécurité nationale (NSC), Tommy Vietor.

« Nous allons continuer à travailler à une solution diplomatique avec le groupe des 5+1 [les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU et l'Allemagne], et nous avons dit depuis le début que nous étions prêts à des rencontres bilatérales », a ajouté M. Vietor dans un communiqué.

« Le président (Barack Obama) a dit clairement qu'il empêcherait l'Iran de se doter d'une arme nucléaire, et il fera le nécessaire pour y parvenir », a encore dcélaré le porte-parole du NSC, le cabinet de politique étrangère du président américain.

Le candidat républicain Mitt Romney a reproché à plusieurs reprises à Barack Obama de ne pas avoir réussi à mettre un frein aux ambitions nucléaires de Téhéran qui s'est toujours défendu de vouloir s'en servir à des fins militaires.

Barack Obama et Mitt Romney doivent se retrouver lundi pour un troisième et dernier débat électoral, qui sera consacré à la politique étrangère.

PLUS: