NOUVELLES

Liban: le responsable de sécurité assassiné sera enterré aux côtés de Hariri

20/10/2012 06:44 EDT | Actualisé 20/12/2012 05:12 EST

Le chef des renseignements de la police libanaise assassiné, le général Wissam al-Hassan, sera enterré dimanche à Beyrouth aux côtés de la tombe de son mentor, l'ex-Premier ministre Rafic Hariri, a annoncé samedi un haut responsable de la sécurité.

Le général Hassan tué vendredi dans un attentat à la voiture piégée sera inhumé dans le mausolée de Rafic Hariri, lui-même assassiné en 2005, a affirmé à la télévision le général Achraf Rifi, chef des Forces de sécurité intérieure (FSI), la police libanaise.

Les funérailles se dérouleront après la prière musulmane de l'après-midi, vers 16H00 (13H00 GMT), à la mosquée Al-Amine dans le centre-ville de Beyrouth, près du mausolée, a-t-il précisé.

L'opposition libanaise hostile à Damas, qui a accusé le régime syrien d'être derrière l'assassinat, a appelé les Libanais "à participer massivement" aux funérailles.

Le général Hassan, le plus haut responsable de sécurité libanais a être assassiné depuis la fin de la guerre civile (1975-1990), a eu un rôle majeur dans l'enquête sur de nombreux attentats qui ont visé entre 2005 et 2008 de nombreuses personnalités libanaises hostiles à Damas, dont M. Hariri.

Il était la bête noire du régime syrien de Bachar al-Assad qu'il soupçonnait d'être derrière cette série d'attentats.

En octobre 2010, la justice syrienne avait émis un mandat d'arrêt contre 33 personnalités libanaises, dont le général Hassan, pour faux témoignages dans l'affaire de l'assassinat de Rafic Hariri.

rd-ram/hj

PLUS:afp