NOUVELLES

Les garde-côtes saoudiens arrêtent 15 Iraniens pour tentative d'infiltration

20/10/2012 04:51 EDT | Actualisé 19/12/2012 05:12 EST

Les autorités saoudiennes ont arrêté 15 Iraniens qui tentaient de s'infilter dans le royaume à travers les frontières maritimes avec le Koweït, mais qui ne semblaient pas être "mal intentionnés", selon le ministre de l'Intérieur.

Les garde-côtes ont arrêté vendredi soir un groupe de 14 Iraniens et un quinzième qui les a convoyés après avoir intercepté leur embarcation dans la localité de Khafji.

Ils tentaient de s'infiltrer en territoire saoudien, a indiqué le port-parole des garde-côtes de la Province Orientale, le colonel Khaled al-Arqoubi dans un communiqué.

Lors d'une conférence de presse samedi soir à La Mecque, le ministre de l'Intérieur, le prince Ahmed ben Abdel Aziz, a indiqué que "l'enquête est toujours en cours mais ils ne semblaient pas être mal intentionnés".

"Au cours de l'interrogatoire, ils ont affirmés être venus dans le but de gagner leur vie. Ils voulaient se diriger vers le Koweït mais le propriétaire de l'embarcation les a conduits vers le territoire saoudien", a-t-il ajouté.

Les relations entre l'Iran chiite et l'Arabie Saoudite sunnite, comptant quelque deux millions de chiites dans l'est du royaume qui se disent victimes de discrimination, connaissent des tensions épisodiques.

En outre, l'Iran affiche un soutien sans faille au régime syrien, alors que Ryad soutient les rebelles qui cherchent à renverser le président Bachar al-Assad.

Les relations sont également tendues entre Téhéran et Ryad après la décision des Saoudiens d'augmenter leur production de pétrole pour remplacer sur les marchés le pétrole iranien visé par des sanctions occidentales.

aa/ak/sbh

PLUS:afp