NOUVELLES

Des explosions dans un marché bondé de Bagdad et des tirs font au moins 17 morts

20/10/2012 12:04 EDT | Actualisé 20/12/2012 05:12 EST

BAGDAD - Les explosions successives de bombes dans un marché bondé de Bagdad situé à proximité d'un temple chiite et une série de tirs visant des autorités gouvernementales ont tué au moins dix-sept personnes samedi.

Les explosions se sont produites à environ une minute d'intervalle et elles semblaient viser à intimider les chiites d'Irak, qui sont souvent ciblés par les insurgés sunnites. La police locale a fait état d'au moins 11 victimes et 35 blessés.

Les bombes ont explosé à 500 mètres d'un temple chiite où deux imams sont enterrés. Elles ont également provoqué des dégâts dans les magasins et les immeubles situés à proximité.

De nombreux irakiens se trouvaient au marché au moment des explosions afin d'y acheter des vêtements neufs pour la fête de l'Aïd al-Adha, qui commence dans environ une semaine.

Le propriétaire d'une papeterie située à proximité de l'endroit où les explosions ont eu lieu a déclaré que cette période de l'année était fort achalandée. Il a ajouté avoir remarqué des étals en feu lorsqu'il est sorti, ainsi que des enfants qui pleuraient et des femmes qui criaient, apeurées. Selon lui, la panique s'était installée.

La première attaque de la journée a eu lieu samedi matin dans le quartier chiite al-Shaab. Des hommes ont tiré sur une patrouille de police, tuant deux policiers et en blessant un troisième, selon les autorités.

Un autre policier avait été tué vendredi soir dans le district de Karradah, toujours à Bagdad.

Un employé d'une prison a également été tué samedi, dans l'est de Bagdad, par des hommes armés qui se trouvaient dans une voiture.

PLUS:pc