PORTLAND, États-Unis - E. Donnall Thomas, le médecin qui a aidé à développer les transplantations de moëlle osseuse et qui a remporté le Prix Nobel de médecine en 1990, est mort à Seattle à l'âge de 92 ans.

Son décès a été annoncé samedi par les responsables du Fred Hutchison Cancer Research Center. Un porte-parole a précisé que le docteur Thomas a succombé à un malaise cardiaque.

Le travail de pionnier du Dr Thomas fait partie des plus grands succès dans le traitement de la leucémie. La transplantation de la moëlle osseuse et sa thérapie apparentée, la transplantation de cellules souches sanguines, ont permis d'améliorer les taux de survie de certains cancers du sang, parfois de plus de 90 pour cent, alors que ceux-ci étaient presque nuls, auparavant.

Cette année, 60 000 transplantations seront effectuées dans le monde.

Larry Corey, le président du centre de recherche, a déclaré que M. Thomas serait à jamais connu comme le père de la transplantation de la moëlle osseuse, mais que ses collègues s'en souviendraient surtout comme un collègue et mentor.