NOUVELLES

Calvillo inscrit deux touchés au sol et les Alouettes battent les Riders 34-28

20/10/2012 06:58 EDT | Actualisé 20/12/2012 05:12 EST

REGINA - Les Alouettes de Montréal ont pris leur envol en inscrivant 27 points avec le vent dans le dos aux deuxième et troisième quarts, avant de résister à la tentative de remontée des Roughriders de la Saskatchewan en fin de match, et ils ont finalement gagné 34-28, samedi.

Le quart Anthony Calvillo a lancé une passe de touché en plus d'en inscrire deux au sol et les Alouettes ont empêché temporairement les Roughriders de s'assurer d'une place en éliminatoires.

Les Riders (8-8) ont cependant obtenu une bonne nouvelle en soirée, samedi. En raison de la défaite de 34-32 des Tiger-Cats de Hamilton face aux Stampeders de Calgary, les Riders se sont assurés, au pire des cas, d'une participation à la demi-finale de l'Est.

Les Alouettes (10-6) étaient déjà assurés du premier rang de la section Est en raison de la victoire des Blue Bombers de Winnipeg, vendredi soir, contre les Argonauts de Toronto.

La finale de l'Est aura donc lieu à Montréal, le 18 novembre prochain. Depuis le retour des Alouettes à Montréal en 1996, ils montrent un dossier de 6-1 au Stade olympique en finale de l'Est.

En l'absence des receveurs Brandon London et S.J. Green, des porteurs de ballon Brandon Whitaker et Victor Anderson, de même que de l’ailier rapproché Patrick Lavoie, ce sont Calvillo et le receveur Jamel Richardson qui ont mené l'attaque des Alouettes.

«L'important c'est l'équipe, a mentionné Richardson. C'est pour ça que je ne me suis jamais plaint de ma production, parce que d'autres joueurs ont fait le travail, et présentement, c'est un effort complet de l'équipe.»

Richardson a capté huit passes pour 161 verges de gains. Calvillo a complété 16 de ses 28 passes pour 262 verges de gains, en plus de récolter 36 verges de gains au sol en trois courses.

«J'essaie de gagner des premiers jeux avec mes pieds, a indiqué Calvillo. Je me suis dit que je devais faire ça à l'approche des éliminatoires. Ça aide l'équipe à continuer à avancer et ç'a adonné que nous étions près de la zone des buts.»

Montréal a évité la catastrophe en fin de match, alors que les Riders sont passés près d'effacer un retard de 20 points au quatrième quart. Cependant, John Bowman a étouffé la menace en réussissant un sac aux dépens de Darian Durant sur le dernier jeu de la rencontre.

«Nous voulons être constant, ce qui n'a pas été le cas cette année, a dit Calvillo. Nous avons été décent la semaine dernière contre Toronto et nous voulions enchaîner avec une autre bonne performance, ce que nous avons réussi aujourd'hui (samedi).»

Les Alouettes disputeront leur prochain match le 28 octobre à domicile, contre les Eskimos d'Edmonton. Ils termineront la saison régulière le 3 novembre, à Winnipeg.

Calvillo fait le travail avec ses jambes

Les Roughriders ont été les premiers à s'inscrire au tableau grâce à une passe de touché d'une verge du quart substitut Drew Willy à Graeme Bell.

Sean Whyte a réduit l'écart en début de deuxième quart à l'aide d'un placement de 22 verges, puis les Alouettes ont pris les devants à la suite de deux beaux jeux de Calvillo. Il a d'abord rejoint Richardson sur 51 verges et, après une passe incomplète, Calvillo s'est défait de la pression en se déplaçant à sa droite et a rejoint Bo Bowling dans la zone des buts pour le majeur sur 18 verges.

Profitant d'un vent favorable au deuxième quart, les Alouettes ont continué sur leur lancée et Whyte a réussi un placement de 52 verges.

Cependant, les Riders ont pu retraiter au vestiaire pour la mi-temps avec une avance de 14-13 grâce à un retour de botté de dégagement de 66 verges de Weston Dressler. Avant le converti, le secondeur des Alouettes Shea Emry a été expulsé de la rencontre, vraisemblablement pour avoir porté un coup de poing là où ça fait mal à l'endroit de Brendon LaBatte.

Les Riders se sont tirés dans le pied au troisième quart. Chris McKenzie a réussi une interception à l'entrée de la zone des buts, mais une punition pour obstruction et une autre pour rudesse ont permis aux Alouettes de poursuivre leur séquence à partir de la ligne de trois verges de la Saskatchewan. La troupe de Marc Trestman n'en demandait pas tant et ils ont repris les devants grâce à une course d'une verge d'Adrian McPherson.

Montréal est revenu à la charge quelques instants plus tard. Après un gain de 31 verges de Chris Jennings, Calvillo a pris ses jambes à son cou et a inscrit un touché au sol à la suite d'une course de 14 verges. Montréal menait alors 27-14.

Les Alouettes ont mis le match hors de la portée des Riders au début du quatrième quart. Calvillo, encore lui, a filé sur 22 verges et réussi son deuxième majeur au sol de la rencontre.

Dressler et Kory Sheets ont inscrit des majeurs avant la fin de la rencontre pour ainsi rendre les choses intéressantes, mais les Alouettes ont résisté.

PLUS:pc