Un homme du nom de Maneesh Sethi, qui écrit pour le site HackTheSystem.com, est devenu complètement accro au réseau social Facebook, raconte-t-il dans les colonnes de son propre journal. Tellement accro, qu'il a décidé d'employer les grands moyens pour arrêter de scotcher devant le réseau social. Il a tout simplement décidé d'embaucher quelqu'un pour l'aider à s'en défaire.

Précisons tout de suite que l'homme qui a fait cette expérience n'est pas n'importe qui : son site Internet est précisément un terrain d'expérimentations originales, il raconte par exemple comment il a essayé de perdre 10 kilos en un mois, son expérience dans une cave pendant 5 jours, ou bien comment il a réussi à faire le tour du monde presque gratuitement.

Cette fois, Maneesh Sethi s'est donc attaqué à son addiction à Facebook, et en a aussi fait un article :"Pourquoi j'ai décidé d'embaucher via Craigslist (un site de petites annonces) une femme pour me donner des baffes, et comment cela a quadruplé ma productivité". Il y raconte qu'il passait environ 6 heures par jour sur Facebook et Reddit, un autre réseau social. Il a donc décidé d'employer quelqu'un pour le frapper chaque fois qu'il irait sur Facebook. Voilà la petite annonce qu'il a laissé sur Craigslist (traduite par nos soins) :

Titre : Donnez moi une gifle si je m'éloigne de mon travail...

Hey!

Je recherche quelqu'un qui peut travailler à côté de moi à un endroit défini (ma maison ou bien un café) et fera en sorte de regarder en permanence ce qu'il se passe sur mon écran d'ordinateur. Si je papillonne, alors il faudra me crier dessus ou bien, si nécessaire, me frapper.

Vous pouvez aussi faire votre travail en même temps. J'ai besoin d'aide au plus vite, dans le quartier de Mission (à San Francisco, ndlr). à côté de la station de RER 16th Mission.

Salaire: 8 dollars par heure, et vous pouvez faire votre travail en même temps.

Maneesh Sethi raconte ensuite avoir reçu en une heure près de 20 réponses, qui l'ont conduit à rencontrer dès le lendemain une jeune femme, Kara. Plusieurs fois, Kara a dû le frapper :

Les résultats sur la productivité de Maneesh sont, raconte-t-il, impressionnants. Alors que sa productivité tourne autour de 35-40%, avec une femme à côté de lui pour le frapper, elle a atteint les 98% ! Maneesh Sethi raconte aussi que son travail s'est amélioré en qualité, lui permettant de remporter un concours pour une application mobile, ou d'écrire un essai.

Maneesh Sethi n'est en tous cas pas le seul. Selon une récente étude, plus de 4% des utilisateurs de Facebook y sont accros. Et cette addiction a de fâcheuses conséquences, puisque 70% des accros souffriraient de phobie sociale, 48% sont dépressifs contre une prévalence limitée à 9% chez les autres utilisateurs du réseau social.

  • Vous aussi vous vous sentez addict à Facebook? Avez-vous envie d'arrêter parfois? Racontez-le nous !