NOUVELLES

Un juge de l'Alberta décide vendredi si un homme doit être extradé aux É.-U.

19/10/2012 08:50 EDT | Actualisé 19/12/2012 05:12 EST

Un résident d'Edmonton saura ce vendredi si un tribunal de l'Alberta permettra ou non son extradition vers les États-Unis où il est soupçonné de terrorisme.

Sayfildin Tahir Sharif est accusé d'avoir aidé un groupe terroriste qui a participé à une attaque-suicide qui a tué cinq soldats américains en Irak en 2009. Il a été arrêté dans son appartement, le 19 janvier 2011.

Les policiers de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ont épinglé Sayfildin Tahir Sharif à la demande du FBI, la police fédérale américaine. L'homme est notamment accusé d'avoir comploté pour tuer des Américains à l'étranger.

Sayfildin Tahir Sharif, un Kurde, est né en Irak, mais est arrivé à Toronto à titre de réfugié en 1993. L'homme âgé dans le début de la quarantaine est devenu citoyen canadien en 1997.

Si le tribunal albertain estime que les preuves sont suffisantes pour que le suspect soit extradé, son dossier sera remis au ministre fédéral de la Justice, Rob Nicholson, qui décidera si l'extradition aura lieu. Sayfildin Tahir Sharif serait alors jugé à New York et s'il est reconnu coupable des accusations de terrorisme aux États-Unis, il risquera la prison à vie.

PLUS: