NOUVELLES

Syrie: Washington appelle à son tour à cesser les combats pendant l'Aïd

19/10/2012 05:13 EDT | Actualisé 19/12/2012 05:12 EST

La diplomatie américaine a exhorté vendredi les belligérants en Syrie à cesser les combats pendant la fête musulmane de l'Aïd al-Adha la semaine prochaine, comme l'ont réclamé l'ONU, la Ligue arabe et leur émissaire international.

"Les Etats-Unis appuient l'appel du secrétaire général des Nations unies et du secrétaire général de la Ligue arabe pour que toutes les parties en Syrie mettent un terme à la violence pendant l'Aïd al-Adha", qui se tient cette année du 26 au 28 octobre, selon un communiqué du département d'Etat.

"Nous exhortons le gouvernement syrien à arrêter toutes les opérations militaires et appelons les forces de l'opposition à suivre", a poursuivi la diplomatie américaine.

Washington réclame depuis des mois la fin des violences en Syrie et le départ du président Bachar al-Assad.

L'envoyé spécial de l'ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie, Lakhdar Brahimi, est à Damas vendredi avec la ferme intention d'obtenir un cessez-le-feu et de briser le cycle de violences qui a fait plus d'un millier de morts en moins d'une semaine.

Dans un communiqué commun, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon et celui de la Ligue arabe Nabil al-Arabi ont exhorté "toutes les parties en guerre en Syrie à tenir compte de la demande (de M. Brahimi) (...) d'un arrêt de la violence sous toutes ses formes" pendant l'Aïd al-Adha.

L'Aïd al-Adha, ou fête du sacrifice, est l'une des fêtes musulmanes les plus sacrées.

Cette trêve doit être de longue durée, soulignent les deux responsables, qui estiment qu'elle peut ouvrir le voie à "un processus politique pacifique".

nr/mdm

PLUS:afp