NOUVELLES

Russie/Dynamo: joueurs bombardés de peinture, la direction promet des sanctions

19/10/2012 05:34 EDT | Actualisé 19/12/2012 05:12 EST

La direction du Dynamo Moscou a promis de mettre tout en oeuvre pour identifier et traduire devant la justice les supporteurs coupables d'actes de vandalisme contre ses joueurs, aspergés de peinture vendredi au centre d'entraînement de Novogorsk, près de Moscou.

"On a lancé un défi au club et nous allons y répondre de manière très forte. Nous allons consacrer toutes nos ressources pour découvrir les coupables afin de les traduire devant la justice. Nous allons aussi publier leurs noms", affirme le Dynamo dans un communiqué sur son site internet.

La réaction du Dynamo, 13e après 11 journées de Championnat, survient après la publication dans les médias de déclarations de joueurs relatant l'incident au centre d'entraînement. Selon le milieu de terrain Alan Gatagov, des supporteurs en tenue de camouflage avaient bombardé de peinture les joueurs et les membres de l'encadrement. Ils ont aussi jeté sur le terrain des lettres de menace contre certains joueurs étrangers du club, tout en réclamant de meilleurs résultats.

"Si le club et les entraîneurs ne parviennent pas à vous motiver, alors, croyez-nous, on va s'en occuper. Nous sommes des supporteurs, des fans, et nos méthodes vont s'avérer un peu plus sérieuses", écrivent-ils.

"Je ne trouve pas de mots. Qu'est-ce que je suis supposé faire maintenant? Est-ce que chaque joueur devra avoir un garde-corps attitré?", s'est demandé Gatagov, 21 ans, dans une déclaration à l'agence de presse R-Sport.

"J'ai été touché derrière la tête, beaucoup de joueurs ont été touchés", a ajouté le milieu de terrain.

En début d'année, des supporteurs avaient lancé des fusées éclairantes et peint des graffiti sur la chaussée devant le centre d'entraînement de Novogorsk demandant aux joueurs d'arrêter de salir le nom du Dynamo.

af/sk/bvo

PLUS:afp