NOUVELLES

Rabobank arrêtera fin 2012 de sponsoriser le cyclisme professionnel (communiqué)

19/10/2012 03:45 EDT | Actualisé 18/12/2012 05:12 EST

La banque néerlandaise Rabobank arrêtera dès le 31 décembre 2012 de sponsoriser les équipes de cyclisme professionnel, autant les hommes que les femmes, a-t-elle annoncé vendredi.

"Nous ne sommes plus convaincus que le cyclisme professionnel international est en mesure de faire du cyclisme un sport propre et juste", a déclaré Bert Bruggink, membre du conseil d'administration de la banque, cité dans un communiqué.

"Nous ne croyons pas que cela pourrait changer en mieux dans un futur proche", a souligné M. Bruggink.

La banque a pris cette décision suite à la publication du rapport de l'Agence américaine antidopage (Usada), a souligné Rabobank, qui a ajouté qu'elle continuera néanmoins à parrainer les équipes amateurs.

L'Usada a détaillé la semaine dernière dans un rapport les preuves qui lui font écrire que Lance Armstrong, le septuple vainqueur du Tour de France (1999-2005), a joué un rôle majeur dans "le programme de dopage le plus sophistiqué jamais vu dans l'histoire du sport".

La banque a commencé à sponsoriser le cyclisme il y a 17 ans : "le cyclisme est un beau sport, que des millions de Néerlandais aiment", a assuré M. Bruggink, affirmant par ailleurs que cette décision était "douloureuse" mais "inévitable".

Une conférence de presse doit avoir lieu à Utrecht, dans le centre des Pays-Bas, à partir de 10H30 (08H30 GMT), a ajouté la banque.

Armstrong, qui a toujours nié avoir recouru au dopage, a été radié à vie par l'Usada, qui a invalidé tous ses résultats depuis le 1er août 1998.

L'Union cycliste internationale (UCI) doit toutefois entériner ces sanctions pour que le nom d'Armstrong soit définitivement rayé des palmarès. Elle doit se prononcer avant la fin du mois.

L'UCI avait annoncé jeudi que le coureur espagnol Carlos Barredo, accusé de dopage sur la base des anomalies constatées dans son passeport sanguin, va faire l'objet d'une procédure disciplinaire et a été suspendu par Rabobank jusqu'à l'issue de la cette procédure.

mbr/cjo/ep

PLUS:afp