NOUVELLES

Quelques milliers de manifestants au Caire contre les islamistes au pouvoir

19/10/2012 11:54 EDT | Actualisé 19/12/2012 05:12 EST

Quelques milliers d'Egyptiens ont manifesté vendredi contre l'influence des islamistes, critiqués notamment pour leur prédominance dans la commission constituante, une semaine après des manifestations qui ont dégénéré en heurts place Tahrir au Caire.

Les manifestants sont partis de plusieurs points du Caire pour converger place Tahrir, où une centaine de personnes avaient été blessées une semaine auparavant dans des heurts entre islamistes et adversaires libéraux ou laïques.

"Liberté, justice, à bas la commission constituante", ont-ils scandé.

Ils ont également crié des slogans hostiles à Mohamed Badie, numéro 1 des Frères musulmans, dont est issu le président Mohamed Morsi.

La manifestation était organisée par plusieurs groupes et formations ayant lancé le soulèvement populaire qui a mis fin au règne de Hosni Moubarak début 2011, et qui dénoncent aujourd'hui la prédominance des islamistes dans la vie politique.

Vendredi, le tout nouveau chef du Parti de la liberté et de la justice (PLJ), issu des Frères musulmans, Saad al-Katatni, a promis dans un discours après son élection d'oeuvrer à "l'unité nationale".

Le président Morsi avait démissionné du poste de chef de parti après son élection comme chef de l'Etat en juin.

Le sort de la commission constituante est suspendu à une décision --attendue le 23 octobre-- de la justice administrative, qui doit se prononcer sur des plaintes mettant en cause la constitutionalité de la commission et le mécanisme utilisé pour le choix de ses membres, majoritairement islamistes.

vid-se/feb/cco

PLUS:afp