NOUVELLES

Nouveau chef pour le parti issu des Frères musulmans remplaçant Morsi

19/10/2012 11:45 EDT | Actualisé 19/12/2012 05:12 EST

Le Parti de la liberté et de la justice (PLJ), issu des Frères musulmans, a élu vendredi à sa tête Saad al-Katatni, pour remplacer le président Mohamed Morsi qui a quitté ce poste après avoir été élu chef de l'Etat en juin.

M. Katatni, ancien président du Parlement (aujourd'hui dissous) et secrétaire général du parti, a battu l'actuel président par intérim du PLJ, Essam al-Ariane, avec 67% des voix des délégués du parti.

Dans un discours prononcé à la suite de son élection, M. Katatni a affirmé que l'une de ses "principales priorités est de renforcer l'unité nationale".

Le nouveau chef du parti est réputé proche de la puissante tendance radicale au sein des Frères musulmans, à laquelle appartient le numéro deux de la confrérie Khairat al-Chater, qui avait été le premier candidat des Frères à la présidentielle avant d'être disqualifié.

Ces dernières semaines, M. Ariane, qui s'est forgé une réputation de pragmatique désireux de travailler avec les formations non islamistes, était sous le feu des critiques pour des déclarations incendiaires à l'égard des adversaires des islamistes.

Il fait actuellement l'objet d'une enquête criminelle pour incitation aux heurts ayant opposé la semaine dernière des manifestants au cours de deux rassemblements parallèles place Tahrir au Caire.

Les Frères musulmans, principale force politique d'Egypte, étaient officiellement interdits sous Hosni Moubarak, bien que relativement tolérés. Ils ont lancé leur propre parti en avril 2011, après la révolte qui a renversé l'ancien président.

M. Morsi a démissionné de la présidence du parti après son élection à la tête de l'Etat égyptien en juin 2012.

se/feb/cco

PLUS:afp