NOUVELLES

Minute de silence contre l'intimidation

19/10/2012 08:06 EDT | Actualisé 19/12/2012 05:12 EST

Des milliers d'élèves d'un peu partout au Canada, dont ceux du conseil scolaire public anglais de Toronto, observeront une minute de silence vendredi à 11 h, en guise de solidarité avec les victimes d'intimidation.

L'initiative vise à sensibiliser les jeunes aux dangers de l'intimidation, en plus d'honorer la mémoire de victimes comme Amanda Todd, cette jeune britanno-colombienne qui s'est suicidée récemment, après s'être fait harceler sur Internet.

Pour leur part, huit jeunes femmes de London font face à des accusations de harcèlement criminel, après avoir, selon les policiers, intimidé physiquement et pyschologiquement une élève de l'école South Collegiate. Le harcèlement aurait eu lieu à l'école et sur Internet.

Par ailleurs, un adolescent de Toronto est accusé d'avoir tenté de faire chanter une jeune fille en utilisant des photos qu'elle lui avait envoyées par Internet.

L'Ontario a adopté en juin dernier une nouvelle loi contre l'intimidation à l'école, qui inclut l'expulsion des agresseurs récidivistes et la formation d'associations gaies-hétérosexuelles.

Problème répandu

Selon l'Institut de recherche en Santé du Canada, un adolescent sur trois a été victime d'intimidation récemment. L'intimidation prend plusieurs formes, que ce soit des agressions verbales ou physiques ou de la cyber-intimidation.

Ce harcèlement peut mener à de l'anxiété, de la dépression et même au suicide chez certaines victimes.

PLUS: