NOUVELLES

L'UCI informera lundi de sa position sur le cas de dopage de Lance Armstrong

19/10/2012 12:31 EDT | Actualisé 19/12/2012 05:12 EST

AIGLE, Suisse - L'Union cycliste internationale (UCI) statuera lundi sur le cas de dopage de Lance Armstong, révélé par le rapport de l'Agence américaine antidopage (USADA).

Selon un communiqué de l'UCI publié vendredi, le président Pat McQuaid «informera lundi de la position de l'UCI concernant la décision de l'USADA sur le cas Armstrong.»

L'UCI étudie le rapport fourni par l'USADA sur Armstrong depuis une semaine. L'organisme a jusqu'à la fin du mois pour ratifier les deux décisions prises par l'USADA ou pour faire appel auprès du Tribunal arbitral du sport.

De son propre chef, l'agence américaine a banni à vie Amstrong de toutes compétitions et l'a destitué de tous ses titres gagnés entre 1999 et 2005, dont sept Tours de France, en raison de son implication dans «le programme de dopage le plus sophistiqué, le plus professionnel et le plus réussi que le sport n'ait jamais vu.»

Le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, attend la décision de l'UCI avant de retirer le nom d'Armstrong du livre des records au moment où la classique se prépare à célébrer sa 100e édition l'année prochaine.

Prudhomme a précisé que le Tour n'aura pas de vainqueurs officiels pour les sept courses remportées par Armstrong si l'UCI le dépouille de ses victoires.

Cette décision de ne pas réattribuer les victoires d'Armstrong laisserait un trou de sept ans dans le livre des records. Cela marquerait également un tournant dans la façon dont les organisateurs du Tour ont traité des cas similaires dans le passé.

Quand Alberto Contador a été déchu de sa victoire au Tour 2010 pour une violation des règles antidopage, les organisateurs ont tenu une cérémonie de remise du maillot jaune au Luxembourgeois Andy Schleck. En 2006, la victoire a été décernée à Oscar Pereiro après la disqualification pour dopage de l'Américain Floyd Landis.

L'UCI est également nommée dans le rapport de l'USADA. Dans un témoignage versé au dossier, Kathy LeMond, épouse de l'ancien coureur américain Greg LeMond, assure que deux commanditaires d'Armstrong ont versé la somme de 500 000 $ sur un compte appartenant à Hein Verbruggen, président de l'UCI lors des faits, dans le but de couvrir un contrôle positif effectué en 1999. Une information qu'elle tient, précise Kathy LeMond, d'un mécanicien d'Armstrong, Julian Devries.

PLUS:pc