NOUVELLES

Libye:le chef d'une milice islamiste dément avoir perpétré l'attaque de Benghazi

19/10/2012 01:44 EDT | Actualisé 18/12/2012 05:12 EST

TRIPOLI, Libye - Le chef d'une milice islamiste soupçonnée par des témoins et des responsables d'avoir participé à l'assaut contre le Consulat de Benghazi le 11 septembre dernier, a reconnu qu'il était présent mais a nié jeudi toute implication dans l'attaque qui a causé la mort de l'ambassadeur américain.

Ahmed Abou Khattala, qui se décrit comme le chef de la milice islamiste Abou Obeida Bin Jarrah, a dit à l'Associated Press, par téléphone, qu'il s'était rendu au Consulat le 11 septembre dernier pour sauver un homme piégé dans l'immeuble, selon des informations qui lui avaient été transmises.

Un témoin libyen a affirmé sous couvert d'anonymat avoir vu, sur place, Abou Khattala diriger les attaquants, lors d'une entrevue peu après l'assaut. Le quotidien américain "The New York Times" a rapporté le témoignage de responsables libyens anonymes évoquant Ahmed Abou Khattala comme le commandant de l'attaque, et le citant comme chef du groupe salafiste Ansar al-Charia. D'autres témoins libyens disent avoir vu des fourgons d'Ansar al-Charia équipés d'armes lourdes aux alentours du Consulat la nuit de l'attaque.

PLUS:pc