NOUVELLES

Les vertus particulières des saints

19/10/2012 11:28 EDT | Actualisé 19/12/2012 05:12 EST

Alors que Kateri Tekakwitha deviendra dimanche la première sainte autochtone, plusieurs saints font partie de l'histoire intime de milliers de croyants.

Si les rues et institutions du Québec portent très souvent le nom de personnes canonisées, bien peu peuvent raconter l'histoire de plusieurs de ses saints.

Plusieurs croyants, toutefois, vouent un culte particulier à un saint, qu'ils considèrent comme leur protecteur.

C'est notamment le cas de Madeleine Bourbeau, dont la grand-mère aurait été miraculeusement guérie par le Frère André. D'autres, comme Nicole Forget qui garde dans son commerce une relique de Sainte-Marguerite-d'Youville, sont attachés à un objet qui les protègerait de certains évènements.

Pour Pierre Braun, professeur en neuroscience cognitive à l'Université du Québec à Montréal (UQAM), l'adoration d'un saint répond à un « besoin affectif et social ». Il note que toutes les journées sont faites d'évènements improbables, qui peuvent être vus comme des miracles.

PLUS: