NOUVELLES

Les ventes de maisons reculent en septembre aux États-Unis

19/10/2012 11:29 EDT | Actualisé 19/12/2012 05:12 EST

WASHINGTON - Les ventes de maisons existantes aux États-Unis ont chuté en septembre, après avoir atteint un sommet de deux ans en août, en partie en raison du moins grand nombre de maisons disponibles sur le marché.

L'Association nationale des courtiers immobiliers aux États-Unis a indiqué vendredi que les ventes avaient glissé de 1,7 pour cent par rapport au mois précédent, à 4,75 millions d'unités. En août, un sommet de 4,83 millions de propriétés avait été atteint.

Les ventes sont tout de même en hausse de 11 pour cent par rapport à septembre 2011. Elles demeurent en deçà du niveau de 5,5 millions reflétant selon les économistes un marché en santé.

L'inventaire des maisons à vendre a reculé en septembre, à 2,32 millions. Cela prendrait 5,9 mois pour écouler l'ensemble de ces maisons au rythme de ventes actuel, le ratio ventes versus inventaire le plus bas depuis mars 2006.

Le marché de l'immobilier reprend des couleurs progressivement après un ralentissement de six ans. Les ventes ont augmenté par rapport à l'an dernier, aidées par des taux d'intérêt historiquement bas et des prix des maisons plus stables.

Le faible inventaire de maisons a accru aussi la concurrence dans certains secteurs, ce qui a contribué à faire augmenter les prix. Les forclusions sont aussi en recul, ce qui a également pour effet de faire grimper les prix.

PLUS:pc