NOUVELLES

La 11e Nuit des sans-abri à la mémoire de Joëlle Tshernish Brisson

19/10/2012 04:51 EDT | Actualisé 18/12/2012 05:12 EST

Des activités pour la Nuit des sans-abri sont organisées à travers la province vendredi, mais l'événement prend une tournure particulière à Québec cette année, où une femme itinérante est morte il y a deux semaines.

La 11e Nuit des sans-abri sera l'occasion d'honorer la mémoire de Joëlle Tshernish Brisson, 31 ans, retrouvée sans vie dans un stationnement du quartier Saint-Roch au début du mois.

Le rassemblement est organisé par le Regroupement pour l'aide aux itinérants et itinérantes de Québec (RAIIQ). Les citoyens sont invités à participer à une vigile à la place de l'Université-du-Québec, dans le quartier Saint-Roch.

Le coordonnateur de l'organisme, Frédéric Keck, estime que les problèmes d'itinérance s'aggravent à Québec comme ailleurs.

« On voit de plus en plus de travailleurs en situation de précarité et à risque d'itinérance qui vont dans les soupes populaires et les dépannages alimentaires », affirme-t-il.

Le RAIIQ réclame une nouvelle politique sur l'itinérance et une augmentation du financement pour les services aux itinérants.

Frédéric Keck dit travailler sur plusieurs projets. « Ça fait déjà quelques années qu'on travaille sur l'idée d'un drop in, un hébergement accessible où on pourrait accompagner les gens avec des problématiques plus particulières. »

PLUS: