NOUVELLES

J-3 avant le dernier face-à-face Obama/Romney

19/10/2012 11:34 EDT | Actualisé 19/12/2012 05:12 EST

Après avoir observé une courte trêve humoristique jeudi soir à New York, Barack Obama et Mitt Romney repartaient en campagne vendredi pour d'ultimes déplacements avant de s'isoler pour préparer le débat de lundi, dernière échéance majeure avant l'élection du 6 novembre.

Barack Obama se rendra en hélicoptère à Fairfax, en Virginie près de Washington, sur un campus universitaire avant de s'enfermer deux jours à Camp David, la retraite présidentielle située au milieu des bois, à une centaine de kilomètres de la Maison Blanche, pour se concentrer sur le débat de politique étrangère de lundi à Boca Raton, en Floride, dans le Sud-Est.

Le candidat républicain préparait lui dès vendredi la rencontre dans un hôtel du centre de New York. Il terminera la journée par une grande réunion électorale sur la plage de Daytona Beach, en Floride.

"Je suis heureux d'avoir pu bavarder avec le président ce soir comme si mardi n'était jamais arrivé!", a plaisanté M. Romney face à son adversaire démocrate, lors d'un dîner caritatif à New York jeudi, allusion à la férocité de leurs échanges lors du deuxième débat présidentiel de mardi.

La course semble plus serrée que jamais, les sondeurs annonçant des résultats contradictoires bien que presque tous dans la marge d'erreur.

Barack Obama devance Mitt Romney de trois points dans l'enquête ABC News/Washington Post publiée jeudi, tandis que le sondage Gallup place le républicain en tête de sept points, une avance jamais observée de toute la campagne.

Dans les Etats clés, l'avance du président reste fragile. Selon la moyenne des sondages calculée par le site spécialisé RealClearPolitics, Barack Obama mène dans l'Ohio, l'Iowa et en Pennsylvanie, Mitt Romney en Floride et en Caroline du Nord.

Les deux hommes sont dans un mouchoir de poche en Virginie, dans le Colorado et le New Hampshire, à moins d'un point d'écart en moyenne.

Le vote anticipé fait l'objet de toutes les attentions des candidats, à 18 jours du 6 novembre. En 2008, environ 30% des électeurs avaient voté avant le jour officiel de l'élection, et les experts s'attendent cette année à ce que le record soit largement battu.

Plus de 2,8 millions d'Américains ont déjà voté, selon des chiffres officiels compilés vendredi par Michael McDonald, expert du vote anticipé à l'Université George Mason.

Ces bulletins, envoyés par correspondance ou insérés dans des urnes dans des bureaux de vote déjà ouverts, ne seront pas dépouillés avant le 6 novembre mais les démocrates sont plus nombreux à avoir participé à ce jour.

Jeremy Bird, responsable des opérations de terrain de la campagne Obama, rappelle que quatre sondages indiquent qu'une majorité des électeurs ayant déjà voté ont choisi un bulletin démocrate.

Le parti républicain vante de son côté des chiffres favorables en Caroline du Nord (sud-est).

Les opérations de porte-à-porte et de contacts téléphoniques constituent une part moins visible que les publicités télévisées, mais tout aussi fondamentale pour l'emporter le 6 novembre. Barack Obama a ouvert 798 locaux de campagne dans tout le pays.

L'appel au vote est devenu un refrain des discours du président sortant. Il votera lui-même le 25 octobre dans son ancien fief de Chicago (Illinois, nord).

Jeudi dans le New Hampshire (nord-est) --un autre Etat crucial--, Barack Obama a joué avec le public en répétant plusieurs fois aux partisans qui huaient Mitt Romney: "Ne sifflez pas, allez voter!"

Quelques heures plus tard, invité de la populaire émission satirique "The Daily Show" avec Jon Stewart, sur la chaîne Comedy Central, le président a conclu son interview par ses mots: "Vous devez voter. Rendez-vous aux urnes. Et j'espère que vous voterez pour moi!"

ico/sam

PLUS:afp