NOUVELLES

Intimidation: huit adolescentes de l'Ontario accusées de harcèlement criminel

19/10/2012 01:34 EDT | Actualisé 19/12/2012 05:12 EST

LONDON, Ont. - Huit adolescentes font face à des accusations criminelles dans une affaire d'intimidation survenue dans une école secondaire de London, dans le sud-ouest de l'Ontario, a indiqué la police vendredi.

Selon la police, les arrestations ont été effectuées dans le cadre d'une enquête qui a permis de révéler qu'un élève de cette école avait été victime d'intimidation physique et psychologique et de cyberintimidation.

Les huit adolescentes sont accusés de harcèlement criminel et ont été libérées sous la promesse de se présenter en cour.

La police n'a pas pu dire vendredi à quel moment pourraient se tenir les audiences devant les tribunaux.

La police a précisé que l'information sur le cas allégué d'intimidation provenait de déclarations directes et d'un message anonyme sur le site Web de l'école.

Les autorités ont dit avoir été en mesure de soutenir la victime et d'assurer sa sécurité avant de recueillir des indices sur les gestes allégués d'intimidation.

L'enquête se poursuit, et la police a affirmé que d'autres accusations pourraient être portées.

Plusieurs écoles et groupes se préparaient à rendre hommage aux victimes d'intimidation, vendredi, notamment en mémoire d'une adolescente de la Colombie-Britannique qui s'est enlevé la vie après avoir subi pendant des années des attaques à caractère sexuel sur Internet et l'intimidation de ses pairs.

Amanda Todd, originaire de Port Coquitlam, s'est suicidée la semaine dernière, dans le plus récent drame relié à des incidents d'intimidation au pays.

PLUS:pc