NOUVELLES

Des pirates kosovars attaquent le site météo du gouvernement américain

19/10/2012 11:01 EDT | Actualisé 19/12/2012 05:12 EST

Un groupe de pirates informatiques kosovars a revendiqué l'attaque cette semaine du site de météorologie du gouvernement américain pour protester contre les "politiques (de Washington) qui visent les pays musulmans", ont annoncé vendredi des experts en sécurité.

Des données sensibles, telles que des noms de comptes administratifs, ont été divulguées sur le site du service national de météo (weather.gov) par le groupe Kosovo Hackers Security, a indiqué la firme spécialisée Acunetix.

"Le groupe de pirates a déclaré que l'attaque était une protestation contre les politiques américaines qui visent les pays musulmans", a précisé Chrysostomos Daniel, expert chez Acunetix.

L'attaque serait en outre "une représaille aux cyber-attaques contre des centrales nucléaires dans des pays musulmans", a-t-il précisé, citant un membre du groupe de pirates qui aurait affirmé: "ils piratent nos centrales nucléaires avec des virus comme Stuxnet et Flame (...), on ne peut pas rester silencieux, piratez pour les faire payer".

"On n'en sait pas beaucoup sur le groupe qui revendique la responsabilité de l'attaque", a indiqué de son côté Paul Roberts, sur le blog Sophos Naked Security.

"Cependant, ils prétendent que le piratage de weather.gov n'est qu'un parmi de nombreux autres piratages du gouvernement américain mené par le groupe, et que d'autres publications (de données sensibles) sont à venir", selon M. Roberts.

En mai dernier, l'éditeur russe de logiciels antivirus Kaspersky Lab avait annoncé avoir identifié un virus informatique au potentiel destructeur inégalé, baptisé Flame, et utilisé comme une "cyberarme" contre plusieurs pays.

Ce virus est notamment soupçonné d'être une cyber-arme des Etats-Unis et d'Israël contre le programme nucléaire iranien.

rl/lor/are

PLUS:afp