NOUVELLES

Des milliers d'Égyptiens réclament une nouvelle Constitution inclusive

19/10/2012 02:00 EDT | Actualisé 19/12/2012 05:12 EST

LE CAIRE, Égypte - Environ 10 000 manifestants se sont rassemblés vendredi au Caire pour exiger du président islamiste Mohammed Morsi et des Frères musulmans la garantie que la nouvelle Constitution représenterait toutes les composantes de la société.

L'Assemblée constituante compte 100 membres dont un grand nombre d'islamistes, la plupart issus des Frères musulmans.

Les manifestants voulaient aussi des excuses des Frères musulmans pour les violences de la semaine dernière, quand plus de 100 personnes ont été blessées dans des affrontements entre islamistes et opposants au gouvernement.

Les manifestants étaient issus de mouvements très divers, des militants qui ont participé au renversement du président Hosni Moubarak aux partisans du régime déchu. Ils ont marché ensemble jusqu'à la place Tahrir, épicentre du soulèvement de l'an dernier.

Pendant ce temps, le Parti de la justice et de la liberté, le parti des Frères musulmans, a élu vendredi le successeur de Mohamed Morsi, qui a quitté la tête de la formation à la suite de son élection à la présidence en juin. C'est Saad el-Katatny, l'ancien président du Parlement, qui a été désigné.

Dans le discours qui a suivi sa nomination, le nouveau dirigeant des Frères musulmans a déclaré qu'il poursuivrait l'objectif d'un État fondé sur les principes de l'islam.

PLUS:pc